Publié le 26 juin 2024 Mis à jour le 27 juin 2024

20, 21 et 22 mars 2025

Date ouverture : 27 juin 2024
Date clôture : 30 septembre 2024

Soumettre sa candidature

Thème de l’édition : « Universel(s) ? »

« L’appareil de notre être social peut être défait et refait par le voyage, comme nous pouvons apprendre à parler d’autres langues. Il y a là une seconde voie vers l’universel : non plus l’universel de surplomb d’une méthode strictement objective, mais comme un universel latéral dont nous faisons l’acquisition par (…) l’incessante mise à l’épreuve de soi par l’autre et de l’autre par soi. » 
Maurice Merleau-Ponty, Rapport pour la création d’une chaire d’Anthropologie sociale à l’Assemblée des professeurs du Collège de France, 30 novembre 1958


Il est des questions persistantes, comme celle de définir ce à quoi nous tenons, ce qui nous unit et à quelle échelle. Cette interrogation autour de(s) universel(s) a donc toute sa place dans les sciences humaines et sociales. Idéologie ethnocentrée ? Mot-valise ? Discours bienveillant qui masque les intérêts des plus forts ? Revival nostalgique des Lumières ? La liste de ces mises en question est longue. 

En débattre au Campus Condorcet est particulièrement symbolique, si l’on veut bien se souvenir que dans son célèbre Mémoire sur l’instruction publique (1791), Nicolas de Condorcet appelait à une instruction qui permette à tous de développer les « facultés naturelles », animé par la conviction de l’universalité de la faculté de distinguer le vrai du faux.

Les plus vifs débats se fondent aujourd’hui, plus que sur un programme déconstructiviste, tout simplement sur une réalité postcoloniale qui fait surgir d’autres voix, d’autres désirs de se réclamer d’un commun en mutation. Ils engagent une pluralité de définitions de l’Universel tout un ensemble d’outils pour penser ces enjeux controversés. 

Cette nouvelle édition du Festival Printemps des Humanités entend appréhender les enjeux et réflexions autour de(s) « Universel(s) » à partir d'une multiplicité de regards portés par l'ensemble des disciplines des sciences humaines et sociales, en dialogue avec d’autres formes de créations, de savoirs et de pratiques. Avec ce thème, la recherche en sciences humaines et sociales entend également faire place au dialogue entre savoirs et expériences sociales. 

Cette année encore, le Printemps des Humanités favorisera la mise en relation et la confrontation des savoirs sous la forme d’un vaste chantier illustrant la richesse et la multitude des travaux qui s’y rapportent.  En s'emparant d’une question sensible propre à susciter des propositions fortes venant des milieux académiques et de la société civile, le Campus Condorcet, loin de vouloir importer les fractures d’un monde divisé, entend, fidèle à sa mission, les appréhender au prisme de réflexions scientifiques et ouverte, contribuant ainsi à l’édification continue d’un monde commun.

Pistes d’orientations pour les propositions

La déclinaison du thème de cette seconde édition du festival est entendue comme large et inclusive. Elle appelle des propositions diverses qui excèdent (sans les exclure) les seuls débats « universalisme vs particularismes ». Les propositions pourront ainsi illustrer la diversité de ces questions dans les études aréales ; elles pourront réinterroger les notions d’universalisme, de cosmopolitisme, de pluralité, de singularités ou d’invariants. Idem sur les enjeux de traductions, les enjeux interculturels, géopolitiques, ceux sur les migrations, la démographie (comparée, mondiale. Il en est de même pour les recherches en sciences des religions, en arts et en histoire de l’art ou en archéologie (par exemple, les spoliations et restitutions). Des approches par les enjeux de la condition terrestre, océanique et maritime (notre monde commun), où la place de l’universalité dans l’histoire des sciences pourrait aussi constituer des fils conducteurs. Cette énumération n’est pas exhaustive.

1/ À qui s’adresse l’appel à propositions ?

L’appel à propositions s’adresse en premier lieu aux chercheuses, chercheurs et jeunes chercheuses et jeunes chercheurs du Campus Condorcet et de ses établissements membres. Il s’adresse également à d’autres institutions d’enseignement supérieur et de recherche. Enfin, les propositions devront favoriser l’intégration d’acteurs non-académiques : socio-économiques, culturels, collectifs associatifs, médias, etc. 

2/ Calendrier de l’AAP et de l’élaboration du programme du Printemps des Humanités

  • 27 juin 2024 : lancement de l'appel 
  • 30 septembre 2024 à 18h00 : date limite pour la soumission des propositions synthétiques de projet. 
  • Mi-octobre : sélection des projets et notification aux candidat
  • 30 novembre 2024 : Finalisation du déroulé du projet après étude de faisabilité (publics, journée, espaces) 

3/ Modalités de dépôt des propositions

Le dépôt de projets se fait via un formulaire en ligne sur le site internet du Printemps des Humanités (avec une reprise sur le site internet du Campus Condorcet) : l’url sera transmise au moment de la mise en ligne du formulaire.

Les candidatures sont à déposer jusqu’au 30 septembre 2024 à 18h00.

4/ Principes guidant l’élaboration de la programmation

Le festival cherche à valoriser la recherche en sciences humaines et sociales auprès de larges publics : public curieux, académiques, scolaires, etc. Se distançant des formats académiques (colloques, communication de travaux), la programmation du Printemps des Humanités se veut résolument ouverte à des propositions de séquences aux formats variés et novateurs, aux croisements originaux, de recherches académiques, de pratiques artistiques, d’expériences sociales, etc…
Le comité éditorial sélectionnera les propositions en s’appuyant sur les critères suivants :
  • La qualité et l’originalité scientifique et intellectuelle
  • La pertinence de la proposition dans l'économie générale de la programmation
  • Une conception ouverte des sciences humaines et sociales en dialogue avec d’autres formes de créations, de savoirs et de pratiques
  • Le respect d’inclusivité et de la diversité 
  • La contribution à la diffusion de la culture scientifique, au partage de l’expérience de la recherche pour tous les publics, à l’émergence de nouveaux travaux ou programmes
  • La capacité à s’adresser à des publics variés académiques et non-académiques

5/ Parmi les formats possibles 

  • Actions pédagogiques : ateliers, visites du campus, restitution de travaux d’élèves etc.
  • Ateliers participatifs        
  • Balades et visites (sur le campus ou à l’extérieur)
  • Performance
  • Spectacles
  • Discussions/débats : 
    Les porteurs de ces projets s’engagent à sensibiliser le modérateur et les intervenants à la circulation de la parole et aux interactions avec le public. A titre de durée indicative, 1h 30 de débat dont 30 minutes qui devront être consacrées aux échanges avec les publics. La modération pourra être confiée à des journalistes.
  • Expositions-Installations :
    Sous réserve de la faisabilité technique et de la disponibilité des espaces
    Le porteur doit indiquer si l’installation-exposition est produite ou à produire
    Une collaboration (financière, logistique, de conception) est nécessaire
    Le porteur sera propriétaire donc responsable de l’exposition
  • Projections-débats - films de fiction, documentaires
  • Visites accompagnées
  • Des initiatives associant des séminaires des unités de recherche et instituts du campus pourront être labellisées
  • Autres (préciser)
    Ne sont pas acceptés : Les communications, les posters, les manifestations relevant des sessions de colloques scientifiques. 

6/ Engagements 

Le Campus Condorcet s’engage à :
  • mettre à disposition un espace adapté aux propositions validées (sous réserve d’une fiche de dossier renseignée)
  • prendre en charge pour les participantes et participants :  le transport (2e classe) ; 1 nuitée sur place (logement à la Maison des chercheurs du Campus Condorcet) et la restauration (1 repas). 
    NB : Si vous comptez rester sur place plus que le nombre de nuit(s) pris en charge par le festival, la prise en charge de vos frais d'hébergement et de restauration supplémentaires seront à votre charge ou celle de votre unité.
  • prendre en charge – tout ou partie - des coûts éventuels de production d’un événement, dans les limites du budget global. Tout apport ou coproduction est encouragé.
Toute proposition impliquant, en dehors des frais de mission des intervenantes et intervenants, un coût de prestation ou de production doit être accompagnée d’une fiche technique et budgétaire.

Les porteurs de projet s’engagent à :
concernant les installations-expositions :
  • Respecter la ligne éditoriale du programme et le public du festival
  • Respecter les recommandations que le comité indiquera
  • Faire le lien avec et entre les intervenantes et intervenants et à leur relayer les éléments transmis par l’équipe du festival
  • Être avec les intervenants l’ambassadeur du festival, notamment dans ses propres réseaux de diffusion

Formulaire de candidature

Public cible





Des frais de transport et/ou d’hébergement sont-ils à envisager ?


saisir le code présent dans l'image

Les informations recueillies à partir de ce formulaire font l’objet d’un traitement informatique destiné au Campus Condorcet en vue de gérer les demandes des usagers
Les données collectées sont : votre adresse courriel, vos nom et prénom, l'objet et le contenu du message
Le destinataire des données est la Présidence et la Direction de la vie scientifique et des partenariats du Campus Condorcet.
La durée de conservation des données est d'une année ; les données ne sont en aucun cas transférées vers des pays situés hors de l’UE.
Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.
Vous pouvez accéder aux informations vous concernant en vous adressant au Délégué à la protection des données
Vous pouvez également, pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.
Pour en savoir plus, consultez vos droits sur le site de la CNIL.